Articles de l'auteur Hervé Retureau :


Au péril de leur vie

Le port des Sables-d’Olonne a été le théâtre de nombreux drames de la mer. Ainsi, dans la nuit du 27 au 28 janvier 1881, 52 hommes vont perdre la vie dans un terrible ouragan qui causa la désolation et la misère parmi les familles de ces humbles marins-pêcheurs de la Chaume et du Passage.

Les Sables-d’Olonne, grand port sardinier

Les origines de la pêche. Ce filet rapporté par les Maures et adopté par les Olonnais sera appelé « rets » et sera utilisé jusque dans les années 1950. Il s’agissait d’un filet (25 m x 8 m) teinté en bleu aux mailles de différentes tailles que l’on jetait à l’eau et qu’on relevait ensuite…

La Sablaise, ambassadrice de la cité 

Si un costume folklorique traditionnel est étroitement lié à la ville qui l’a vu naître, c’est bien le costume sablais. Une exposition organisée par la société OLONA et par l’association Sables Traditions vont lui rendre hommage les 9 et 10 mars prochains à la salle des fêtes de la Chaume, en plein cœur du « Berceau de la cité ».

Le Mutin, de retour aux Sables d’Olonne pour son 85ème anniversaire

Le célèbre Mutin revient aux Sables d’Olonne ! A l’occasion de son 85ème anniversaire, le dundee de la Marine nationale, Mutin embouquera le chenal des Sables-d’Olonne en fin d’après-midi, le vendredi 1er juin 2012. Retour en arrière sur ce bâtiment à la fois patrimoine maritime national et aussi local, car construit aux Sables !

Les Sables d’Olonne, 1er port morutier du royaume

Le dernier numéro de la revue historique Olona (n° 217, septembre 2011) revient sur une page d’histoire du passé maritime des Sables. En effet, le port des Sables a armé jusqu’à 80 navires pour le grand banc de Terre-Neuve à tel point que sous Louis XIV, le port était en tête des ports français pour ce type de pêche.

Une figure sablaise: Léo David (1911-2002)

Le prochain numéro de la revue OLONA (n° 216, juin 2011) sera consacré au célèbre sablais Léo David dont on fête ce mois-ci le centenaire. Qui était cet homme à qui la ville des Sables doit tant et qui a su laisser son empreinte dans la ville d’aujourd’hui ?