1866/2016, 150 ans de train aux Sables d’Olonne.

« Les Sables d’Olonne, la plus belle plage d’Europe », tel était le slogan utilisé pour vanter les mérites de notre ville sur les anciennes affiches des chemins de fer. Le 29 décembre 2016, nous fêterons les 150 ans de la ligne de chemin de fer et de la gare, l’occasion de revenir sur cet évènement  crucial pour le développement économique de notre ville.

L’histoire du chemin de fer aux Sables d’Olonne commence avec la décennie 1860. Après enquête d’utilité publique, le 12 novembre 1862, la ligne Napoléon-Vendée-Les Sables d’Olonne est adjugée à un groupe d’investisseurs qui créeront la « Compagnie de la Vendée ». Dès 1864, les travaux concernant la mise en place de la ligne Nantes-les Sables commencent, pour se terminer 2 ans plus tard, en 1866.

La construction de la gare commence le 4 août 1865, à l’emplacement de pâtures et de marais.

 

Le 29 décembre 1866, l’arrivée du chemin de fer aux Sables d’Olonne est officialisée lors de l’inauguration de la gare. Pour l’évènement étaient présents : Le marquis de La Rochejacquelein, président de la compagnie de la Vendée, Mr de Fonbrune, préfet de Vendée, et  le ministre des Travaux Publics, Armand Béhic. Les journaux locaux rapporteront : “Son Excellence est arrivée par un train spécial, dont la locomotive était décorée aux armes de la ville des Sables-d’Olonne. A ce moment, les tambours ont battu aux champs, les clairons ont sonné, un immense cri de vive l’Empereur s’est fait entendre, et le canon a salué le ministre du souverain”. La ville des Sables a d’ailleurs renommée une petite rue en son honneur (entre le musée du coquillage et la rue de l’ancienne caisse d’épargne).

Cet évènement majeur dans pour le développement de la ville  permet alors de placer la station balnéaire à seulement 12h de Paris.

©Archives Municipales des Sables d'Olonne

©Archives Municipales des Sables d’Olonne

L’engouement que cette fin de siècle a donné aux bains de mer sur les côtes vendéennes a eu pour conséquence la mise en place de « trains de plaisir ». Inaugurés dès 1868, il s’agissait de trains de voyageurs à prix réduit mis en place pour la saison estivale ou à l’occasion d’une fête, d’une régate, d’une course…. C’est grâce à ces trains que la station balnéaire connaîtra un essor prodigieux à la belle époque.  A la veille du premier conflit mondial, il faut alors 7 h pour relier, sans changement,  la gare de Paris-quai d’Orsay et Les Sables d’Olonne.

 

Malgré un certain succès, le réseau de l’Ouest reste déficitaire et l’Etat décide de le racheter en 1908. Lors de la création de la SNCF  en 1938, il fera alors partie du réseau national. Les réseaux changent, mais pour la ligne des Sables la vraie évolution aura lieu en 1989, lorsque le TGV arrive de Paris-Montparnasse à Nantes réduisant considérablement le temps de trajet. Le TGV, après avoir été remorqué puis tracté par des TER, est enfin relié aux Sables d’Olonne grâce aux travaux d’électrification de la ligne réalisées entre janvier 2006 et décembre 2008. Le 11 décembre 2008, fut inaugurée la nouvelle ligne TGV qui a permis de diviser par 3 le temps de trajet nécessaire en 1876.

 

En parallèle,  le 12 septembre 1867, une voie ferrée était mise en service pour desservir les quais du port de pêche et de la poissonnerie. Elle sera complétée en 1873, par l’installation par la Compagnie de la Vendée, d’une autre ligne longeant les quais du bassin à flots de la Cabaude. Cette dernière était reliée à la gare grâce à une estacade en bois  qui enjambait les marais encore en place à l’époque dans l’arrière-port. Ces lignes permettaient alors d’expédier les produits de la pêche, des conserveries  mais également les marchandises produites localement  comme le sel ou les céréales, ou encore, en transit dans le port le charbon, le bois…ainsi que toutes les activités du port de commerce. La ligne sur le port a fonctionné jusque dans les années 1950 avant d’être déposée en 1970, quant au fret, il a fini par s’arrêter totalement  en 2004.

©Archives Municipales des Sables d'Olonne

©Archives Municipales des Sables d’Olonne

L’avènement du chemin de fer ainsi que la construction d’une gare aux Sables d’Olonne sont donc deux éléments cruciaux dans l’histoire du développement de la ville. Il a permit à la fois la multiplication de échanges de marchandises, mais également de faire de la ville une station balnéaire de renom.
Aujourd’hui, Paris n’est plus qu’à 3h30 des Sables d’Olonne… Autant dire, que vous avez déjà les pieds dans le sable !

Pour en savoir plus : Bulletins Olona n°208 et n°238  (en vente actuellement en librairie et points presse)

Partagez cet article sur :



Auteur : Priscilla GIBOTEAU

Priscilla GIBOTEAU
Native des Sables d'Olonne, Priscilla Giboteau vous fera découvrir les richesses de notre patrimoine local à travers ses nombreuses visites guidées. Après avoir obtenu un BTS tourisme accueil-animation, elle a suivi des études d'histoire de l'art et d'archéologie puis a été formée au métier de Guide Interprète National pour en obtenir le diplôme d'État en 2008. Elle possède également sa carte professionnelle de guide conférencier délivrée par le ministère du tourisme et de la culture. Depuis 2008, elle propose des visites guidées de la ville des Sables d'Olonne à pied ou à vélo, et vous la verrez également conférencière de visites d'expositions, ainsi que personnage clé des visites spectacles "Chaume must go on !" Posez vos questions à Priscilla Giboteau, Spécialiste « Histoire »
Voir tous ses articles