Tous au Zoo à partir de samedi !

Le zoo des Sables d’Olonne ré-ouvre ses portes samedi 6 février 2016 pour les vacances d’hiver. La traditionnelle trêve hivernale annuelle a permis au personnel d’améliorer l’accueil des visiteurs, et le confort de leur pensionnaires. Naissances, aménagements et projets, voici un résumé des nouveautés 2016 ! Ne pas oublier de visiter le site spielautomaten.

NAISSANCES HIVERNALE

Mamaki est un girafon né le 8 novembre 2015. Il est le 13ème girafon ayant vu le jour au zoo des Sables d’Olonne.

Mamaki

Mamaki ©SSilhol

Tesalia est un atèle noir de Colombie né le 4 décembre 2015. Singe “en danger critique d’extinction” par l’Union Mondiale pour la nature, c’est une très bonne nouvelle pour le zoo pour la conservation de l’espèce.

NOUVEAUX PENSIONNAIRES

Une nouvelle arrivante dans la volière Sud-Américaine : la chouette des terriers ! Haute seulement d’une vingtaine de centimètres, ce petit rapace a la taille idéale pour se faufiler dans les terriers où il fait son nid.

La chouette des terriers

La chouette des terriers (Athene cunicularia) ©SSilhol

Très prochainement, d’autres espèces de mammifères et d’oiseaux viendront peupler le zoo….

Des wallabies de Parma viendront grossir les rangs des marsupiaux, des gouras de Victoria (Goura Victoria ) et grands éclectus (Eclectus roratus ) enrichiront l’avifaune* du parc, de plus un nouvel enclos présentant un groupe de mangoustes naines et un couple d’otocyons est en cours de finalisation.

La mangouste naine (Helogale parvula ), plus petit carnivore africain, est une espèce très active, possédant une organisation sociale très développée. Ainsi, en démarrant avec 4 reproducteurs, le zoo espère obtenir, à terme, un groupe d’une trentaine d’individus ! Ils partageront leur enclos avec un couple d’otocyons, ou renards à oreilles de chauve-souris (Otocyon megalotis ). Cette espèce, qui possède le même masque facial que le raton laveur, présente une particularité : un nombre impressionnant de dents ! Entre 46 et 50 dents, dont plus de 7 molaires, lui permettent de mâcher rapidement les insectes.

Ces deux espèces fouisseuses peuplent sensiblement les mêmes habitats africains : les savanes et les prairies relativement arides. Comme à son habitude, le personnel du zoo a mûrement réfléchi à la conception de ce nouvel enclos, afin de garantir un bien-être optimal aux nouveaux venus.

* Ensemble des espèces d’oiseaux d’une région donnée. (L’avifaune comprend des espèces sédentaires et des espèces saisonnières.) – Larousse

NOUVEAUX AMÉNAGEMENTS

Dans un but d’amélioration continue, cet hiver, l’équipe du zoo s’est attelée à la réalisation de deux chantiers :

  • l’agrandissement de l’enclos des lions
  • l’amélioration de l’enclos des pythons

Gagnant sur l’île voisine des varis roux (qui vont rejoindre les varis noirs et blancs sur leur île), l’enclos des lions a quasiment doublé de surface, tandis que les pythons vont pouvoir se baigner dans un vaste point d’eau et occuper un espace encore plus spécifiquement adapté à leurs besoins.

Nouveau cheminement

Nouveau cheminement ©SSilhol

Afin de faciliter et d’enrichir le cheminement des visiteurs, un plan de réfection des allées a été mis en place sur plusieurs années.

Cet hiver, une première tranche a été réalisée partant du bas de l’enclos des tapirs terrestres, jusqu’à la fin de l’enclos des loups à crinière.

Entièrement bétonné, le cheminement est parsemé d’empreintes d’animaux en tous genres : vigognes, capybaras, tapirs, pélicans, fourmiliers géants, loups à crinière, gibbons, ou encore atèles, auxquelles viennent s’ajouter de nouveaux jeux interactifs.


PROJETS DE CONSERVATION

Depuis plus de 15 ans, le zoo des Sables est très impliqué dans la conservation de la biodiversité.

Il décline cette philosophie en soutenant des projets de conservation des espèces exotiques, en oeuvrant pour la conservation des espèces endémiques et en s’engageant dans un processus de management environnemental, au travers de la norme ISO 14001.

Projets de conservation des espèces exotiques

Le zoo des Sables présente plus de 300 animaux exotiques, dont 55 espèces. Plus de la moitié de ces espèces font l’objet de mesures de protection européennes ou internationales et cinq sont concernées par des projets de conservation soutenus par le zoo.

Projet Ara de Buffon : Fondation JAMBELI – Équateur
Projet Loup à Crinière : HUELLAS – Argentine
Projet Gibbon : Kalaweit – L’île de Sumatra et Bornéo
Projet Calao : Hornbill Project – Thaïlande
Projet Panda roux : Red Panda Network – Népal

De plus, le zoo soutien 4 projets via l’Association Française des Parcs Zoologiques (AFPZ) :

Cercopithèque de Roloway – Côte d’Ivoire
Grand Hapalémur – Madagascar
Tamarin à pieds blancs – Colombie
Tatou géant – Brésil

Pour mieux agir en faveur de la biodiversité, l’équipe du zoo des Sables a créé l’association Ecozoo Conservation.

En 2016, le zoo innove en organisant des Journées-Fêtes. Ces journées s’adressent aux plus jeunes au travers de contes, de déguisements ou encore de rencontres privilégiées avec nos amis les animaux….

Retrouvez tous les horaires du zoo ICI

Excellente visite à tous :)

Partagez cet article sur :



Auteur : Office de tourisme

Office de tourisme
Office de tourisme des Sables d'Olonne (85, Vendée) www.lessablesdolonne-tourisme.com
Voir tous ses articles