L’histoire du “passeur” à travers les âges…

Il s’agit d’un bien curieux nom donné aux navettes actuelles permettant la traversée du chenal entre Les Sables et La Chaume. Vous les avez certainement empruntées sans en connaître véritablement l’histoire. La voici…

Ce terme désignait autrefois les petites barques utilisées pour relier les deux quartiers « pêcheurs » de la ville et de « passer » du quartier du « Passage» à La Chaume et vice versa.
Ce moyen de transport fut utilisé pendant des siècles.
Chaque canot’ pouvait accueillir quatre à cinq personnes, et la traversée était souvent assurée par des marins à la retraite. Ils portaient et portent toujours le nom de « passeur ». Le terme désignait à la fois les canots mais aussi la profession.

Passeur

Passeur ©Musée Abbaye Sainte-Croix

Avec l’avènement des conserveries de sardines à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, les femmes de marins travaillant à La Chaume utilisaient quotidiennement ce moyen de transport.
Cette activité était devenue une véritable institution qui faisait le bonheur des estivants lors du développement de la station balnéaire.

Les quais de La Chaume début du XXème

Les quais de La Chaume début du XXème ©Archives Municipales Ville des Sables d’Ol.

Chaque passeur obtenait une concession, et, pour quelques sous, assurait la traversée, à la godille, entre les deux rives.

La liaison entre les deux quartiers évolua avec le développement du port de commerce et surtout la mise en place d’un pont en 1853.

Surnommé le « pont des chasses », ce pont-écluse permettait de réguler l’ancien bassin des chasses situé au niveau de l’actuel Port Olona.

Le pont de La Chaume et port de commerce

Le pont de La Chaume et port de commerce ©Archives Municipales Ville des Sables d’Ol.

Il était aussi surnommé le « pont de la discorde » en raison des échauffourées qui pouvaient parfois y éclater entre Chaumois et Sablais !

Il fut détruit le 7 novembre en 1978, pour permettre la mise en place du port de plaisance dans l’ancien bassin des chasses. C’est alors qu’il fut choisi de supprimer les anciens passeurs à la godille et de proposer un service de traversée du port motorisée. Une concession fut octroyée à une entreprise privée.

Depuis 2013, la Ville a repris la gestion de ce service qui aujourd’hui est gratuit pour les Sablais.

Le passeur aujourd'hui

Le passeur A aujourd’hui ©otls

Si vous voulez connaître les horaires de passage, les tarifs et les dates de circulation des 3 navettes cliquez ici. En effet, 2 navettes électriques + 1 navette thermique desservent les deux rives mais à des périodes différentes :)

Et pour en apprendre plus sur l’Histoire de la ville, vous pouvez me contacter via mon site internet www.lesbaladesdepriscilla.com

Partagez cet article sur :



Auteur : Priscilla GIBOTEAU

Priscilla GIBOTEAU
Native des Sables d'Olonne, Priscilla Giboteau vous fera découvrir les richesses de notre patrimoine local à travers ses nombreuses visites guidées. Après avoir obtenu un BTS tourisme accueil-animation, elle a suivi des études d'histoire de l'art et d'archéologie puis a été formée au métier de Guide Interprète National pour en obtenir le diplôme d'État en 2008. Elle possède également sa carte professionnelle de guide conférencier délivrée par le ministère du tourisme et de la culture. Depuis 2008, elle propose des visites guidées de la ville des Sables d'Olonne à pied ou à vélo, et vous la verrez également conférencière de visites d'expositions, ainsi que personnage clé des visites spectacles "Chaume must go on !" Posez vos questions à Priscilla Giboteau, Spécialiste « Histoire »
Voir tous ses articles