Théâtre et humour à l’affiche de la saison culturelle sablaise

Olivier Saladin et Olivier Broche dans Instants critiques. © Franck Moreau.

Après la trêve des fêtes, la culture revient à l’affiche en cette fin du mois de janvier.
Samedi 21, l’amateur de théâtre et le cinéphile averti auront plaisir à voir Instants critiques, un spectacle mis en scène par François Morel,  d’après les joutes oratoires de Georges Charensol et Jean-Louis Bory au micro du Masque et la Plume dans les années 1970. Olivier Saladin et Olivier Broche, deux comparses des Deschiens, incarnent le célèbre duo radiophonique. François Morel les imagine dans un petit cinéma de quartier, débattant avec conviction tandis qu’une charmante demoiselle s’immisce dans le jeu, chantant et dansant les rengaines du temps.
Un temps où les deux chroniqueurs de cinéma s’opposaient avec avidité, tantôt s’enthousiasmant pour les films d’auteurs, tantôt défendant ardemment les classiques. Entre prises de  bec et regards sur le 7e art, cette théâtralisation des échanges houleux des deux vedettes des ondes met à jour leur belle complicité et fait revivre leurs plus belles heures radiophoniques. Un hommage au débat d’idées.

 

 

 

Instants critiques. Samedi 21 janvier à 20 h 30.  Les Atlantes, 1, promenade du Maréchal Joffre, Les Sables d’Olonne. Tarifs à l’unité : 26 €, 22 € (réduit), 16 € (jeune). Réservations : Office de tourisme, tél. 02 51 96 85 78.

Les Chiche Capon, un trio burlesque. © Thierry Guillaume.

 

Vendredi 27, place au rire, à l’humour, à la loufoquerie. Les Chiche Capon, trois artistes complètement barrés qui ont pris pour nom de scène le défi que se lançaient les héros du roman et du film éponyme Les disparus de Saint-Agil, interprètent leur dernier spectacle, le Oliver Saint John Gogerty, un titre puisé cette fois dans un pub irlandais.En 90 minutes, ils proposent au spectateur leur vision de l’humanité. Un pari insensé  pour lequel ils font appel à  la pantomime, au théâtre,  et même à l’opéra de Pékin… Un enchaînement de gags désopilants, à l’image de l’inénarrable reconstitution de l’ère préhistorique. Ici, tout est prétexte aux clowneries et les trois compères utilisent tous les registres du comique. On rit à gorge déployée. A recommander, en temps de crise !

Le Oliver Saint John Gogerty. Vendredi 27 janvier à 20 h 30. Les Atlantes,1,  promenade du Maréchal Joffre, Les Sables d’Olonne. Tarifs à l’unité : 26 €, 22 € (réduit), 16 € (jeune). Réservations : Office de tourisme, tél. 02 51 96 85 78.

Partagez cet article sur :



Auteur : Marie-France Le Fol

Marie-France Le Fol
Née aux Sables d’Olonne, j'ai exercé l’essentiel de ma carrière d’enseignante à Nantes. J'ai terminé celle-ci dans ma ville natale où j'ai parallèlement développé une activité de correspondante de presse au journal Ouest-France. Aujourd’hui je suis retraitée, je me consacre essentiellement à cette activité. J'y exerce avec bonheur mon goût de l’écriture qui m’a amenée à développer mon intérêt pour la littérature, l’art contemporain et les arts vivants. Posez vos questions à Marie-France Le Fol, Spécialiste « Culture »
Voir tous ses articles
  • nous avons passé un très bon moment